Une pression artérielle élevée commence toujours avec des valeurs tensionnelles à la limite supérieure de la normale ou légèrement supérieure à la normale. Elle se transformera en hypertension artérielle à moins que vous ne modifiiez le niveau de la tension artérielle souhaité par votre système limbique. Une pression artérielle trop élevée augmente votre risque de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral, d'IR et d' insuffisance cardiaque. Le traitement par les produits pharmaceutique qui réduisent la TA, ne modifient pas la progression de l’hypertension car nous sommes obligés d’augmenter ces traitements progressivement. La tension souhaitée par le système limbique étant élevé un cercle vicieux s’installe entre les souhaits de ce système et les conséquences de l’hypertension d’une part et les effets du traitement de l’autre. Pour plus d’info voir le nouveau traitement de l’hypertension artérielle sur : www.brussels-scientific.com
2,5 millions de belges sont touchés par l'hypertension artérielle et un hypertendu sur quatre est diagnostiqué et traité. La difficulté de l'identification de cette maladie chronique provient de la nature même de l'hypertension artérielle : pas de symptôme, pas de douleur, c'est un "tueur silencieux". Et la moitié des patients refusent le traitement, car ils se sentent bien et se demandent pourquoi ils devront prendre des produits souvent toxiques (avec beaucoup d'effet secondaire). Et avec notre technique on peut arrêter définitivement les produits pharmaceutiques.